La connaissance n’est pas un stock mais un flux

Classement [ General, Spam ]

Sous ce titre explicite, qui est celui d’un billet publié récemment sur son blog « Le management de l’information, moteur de l’intelligence économique« , Catherine Thiry rappelle cette vérité essentielle que beaucoup ont oublié.

La recherche d’informations, c’est absolument consubstantiel à l’intelligence humaine. Aujourd’hui, on capte avec des outils, de l’information de toute nature et notre processus cérébral est de transformer cette information, ces « data », ces données en information et ces informations en connaissances. C’est ça l’intelligence humaine.

Or stocker de l’information au lieu de la traiter c’est perdre la possibilité d’accroître les connaissances. Et en plus c’est encombrer les répertoires en y stockant des fichiers perdus à tout jamais. C’est ce que je m’attache à faire comprendre en répétant que stocker de l’information et ne pas s’en servir n’a pas de sens. C’est pourtant ce qui se produit bien souvent au début d’une démarche de veille.

Si on veut garder une trace (furtive…) de pages vues en cours de navigation on peut s’aider d’outils dédiés à cet usage comme les signets stockés en ligne ou cet excellent et simple Looklater dont le nom est explicite (voir plus tard).

Popularité: 1 views
Vous pouvez suivre les réponses avec le flux RSS 2.0. Pings et commentaires fermés.