Récupérer les données d’un disque endommagé

Classement [ Sécurité ]

Dans le précédent billet j’évoquais la possibilité de récupérer les données d’un disque dur endommagé en faisant appel à un spécialiste. Voici quelques précisions à partir d’un cas vécu.

Nature du problème: A la suite de chocs répétés sur un portable (un technicien de maintenance d’installation) celui-ci est victime d’un « atterrisage » de tête de lecture: le disque est physiquement endommagé et ne fonctionne plus.

Diagnostic: le portable est envoyé à une société spécialisée, en l’occurrence http://www.ontrack.fr/, qui pour une centaine d’euros fournit une liste détaillée des fichiers récupérables et des fichiers endommagés. Dans ce cas 99 % des fichiers sont déclarés récupérables.

Récupération: pour plus de 1000 euros la récupération est effectuée et les fichiers endommagés sont classés dans un répertoire spécifique. En examinant ces fichiers on trouve une présentation (.ppt) dont parmi plusieurs dizaines de diapos, seule une ou deux ont des images partielles (la partie manquante étant noire). A la fin c’est donc quasiment la totalité des données qui sont restituées. Seules celles stockées sur les parties physiquement endommagées sont perdues.

Pour en savoir plus sur ces questions consulter liste de prestataires sur 01Net

Mais la conséquence est que lorsqu’on se sépare d’un disque il est nécessaire de veiller à ce que personne ne puisse en récupérer les données, surtout si elles sont confidentielles. Or cet aspect est souvent négligé par les entreprises. Pour mesurer les risques encourus lire le résultat de cette enquête édifiante à partir de disques durs achetés sur Ebay « Votre disque dur vous trahit » et ces deux articles « Comment effacer définitivement les données ? » et « Effacer définitivement des fichiers ou un disque dur« .

En pratique quand vous vous séparez d’un disque, une seule consigne: le démonter et utiliser le marteau pour le détruire.

Technorati Tags: , , , , ,

Popularité: 1 views
Mots clés: [ , ]
Vous pouvez suivre les réponses avec le flux RSS 2.0. Pings et commentaires fermés.