Nouvelle structure dans le secteur de l’ingénierie, EDEIS est née, en décembre 2016, d’un partenariat entre la Impact Holding et le fonds d’investissement Ciclad.
Cette association d’affaires porte sur 13 agences d’ingénierie, la gestion du port de plaisance de Rouen, et celle de 19 aéroports français.

L’objectif d’EDEIS est de porter de 140 à 170 millions d’euros le chiffre d’affaires des activités gestion et ingénierie. Son président, Jean Luc Schnoebelen, compte doubler ce chiffre dans les cinq ans à venir, en orientant le groupe vers l’obtention d’appels d’offres en France, mais aussi en Europe et en Afrique de l’Ouest. (https://edeis.com)

Le 30 décembre dernier le groupe canadien SNC-Lavadin a cédé à EDEIS l’ensemble de ses activités en France et à Monaco. Ce groupe avait décidé de se retirer de la gestion des aéroports français, la rentabilité espérée n’étant pas au rendez-vous. EDEIS doit donc maintenant relever le défi en reprenant les actifs de SNC-Lavadin. Cela concerne plus de 1100 collaborateurs du groupe canadien, dont environ 400 dans les aéroports, dont les contrats de concession se poursuivent.

Cette reprise assure à la société d’être un acteur majeur dans la gestion des aéroports, aux côtés de PARIS AEROPORT (anciennement Aéroport de Paris), et de VINCI AIRPORT.

EDEIS prendra la gestion des aéroports français de Mayotte, Saint-Martin Grand Case, Angoulême, Annecy, Dijon, Vannes, Cherbourg, Nîmes, Rouen pour ne citer que les principaux, ce qui en fera un nouveau partenaire pour Air Austral, Air Caraïbes, Air Antilles Express et, accessoirement, Chalair, TwinJet et quelques autres exploitants en aviation d’affaires.

Il est possible de suivre les avancements des projets de ce groupe en cliquant sur les liens suivants : https://www.facebook.com/EdeisOfficiel/, https://twitter.com/EdeisOfficiel, et https://www.linkedin.com/company/11012023.