Les différents secteurs d’activité de la société minière métallurgique minière (UMMC )

Les exploitations minières ferreuses d’UMMC. L’extraction et la transformation de minerais de cuivre, de zinc et polymétalliques sont réalisés dans neuf installations de production situées dans cinq régions de la Fédération de Russie: le territoire de l’Altaï, la région de Sverdlovsk, la République du Bachkortostan, la région d’Orenbourg et la région de Karachayevo-Cherkessia.

La division minière UMMC comprend les sociétés Gaiskiy GOK, Uchalinskiy GOK, Sibir-Polymetally, Safyanovskaya, Urupsky GOK, Bashkirskaya med, Buribaevsky GOK, Sibaiskiy GOK, ainsi que les dépôts de Volkovskoye et de Novo-Shemurskoye, eux même incorporés dans la composition de JSC. (les exploitations d’UMMC non ferreux).

La division minière d’UMMC extrait et traite plus de 24 millions de tonnes de minerai par an sur tout le territoire.

Actuellement, la société développe des carottages profonds (inférieurs à 963 mètres) du gisement Gai. D’ici 2020, la mine souterraine de Gai augmentera de 2 millions de tonnes de minerai par an, faisant passer ses volumes de 7,5 à 9,5 millions de tonnes.

La deuxième entreprise minière d’UMMC- Uchalinskiy GOK a réussi à mettre au premier plan un nouveau gisement de minerai dans le gisement Novouchalinskoye.

Des exploitations minières souterraines ont également commencé à Safyanovsakya et Bashkirskaya, tous deux pour le secteur du cuivre. Cette méthode permettra d’extraire des ressources supplémentaires des gisements de Safyanovskoye et de Yubileinoye à l’horizon 2020.

2019, 90% des mines de minerai d’UMMC sont souterraines.

La volonté et les objectifs du développement de la division minière de l’UMMC est l’amélioration du traitement du minerai et de son exploitation. Grâce à la modernisation progressive des concentrateurs existants et à la construction de nouveaux concentrateurs au cours des 10 dernières années, UMMC a considérablement augmenté les teneurs en concentrés de cuivre et en concentrés de zinc, ainsi que les taux de récupération du minerai de cuivre et de zinc.

La division non ferreuse UMMC traite les concentrés de cuivre et de zinc afin de se développer de manière durable.

Des bases scientifiques se dissémine dans toutes les régions de Russie et des pays limitrophes afin de découvrir de nouvelles méthodes de production, d’exploitation et de transformation des minéraux.

Le développement scientifique a été rendu possible de part l’importance du chiffre d’affaire généré par UMMC et la volonté de ses dirigeants d’en faire une entreprise forte et incontournable mondialement