MARC PELLETIER DE CHAMBURE

MARC PELLETIER DE CHAMBURE est né le 23/10/1956 à Boulogne Billancourt. Dès l’âge de 18 ans il entre au sein du groupe PROMODES où il devient l’un des plus jeunes directeurs de magasin du groupe. Puis en 1989, il reprend à la mort de son père le Haras d’Etreham. Le Haras est entré dans la famille Chambure au début du XX siècle.
A l’origine, cette exploitation d’élevage était purement privée, les chevaux n’ayant pas vocation à être vendus.
Lors de la prise en main du Haras d’Etreham par Marc de Chambure, celui-ci fort de son expérience dans la grande distribution décide de transformer le Haras en une entreprise commerciale. A partir de cette date, l’activité du Haras s’articule autour de trois pôles parfaitement structuré : l’élevage proprement dit avec les poulinières, les étalons avec les ventes de saillie et les ventes notamment avec les ventes de yearlings dont le point culminant en France sont les ventes de sélection du mois d’aout à Deauville.
Pendant plus de 20 ans le Haras d’Etreham sous la houlette de Marc Pelletier de Chambure demeure le vendeur N°1 des ventes de DEAUVILLE. En 2011 Marc Pelletier de CHAMBURE passe la direction du Haras entre les mains de son neveu Nicolas mais il reste toujours un des principaux acteurs de la filière course.
En effet Marc de Chambure déjà vice président du comité de direction d’ARQANA prend alors la décision de développer la représentation d’ARQANA à l’internationale. Infatigable voyageur il sillonne alors l’Asie, l’Europe, l’Amérique et l’Australie pour mettre en avant les qualités de l’élevage français et promouvoir ainsi les ventes de Deauville. Son action porte ses fruits il défriche ainsi de nouveaux marchés et noue des contacts qui permettent aux ventes de Deauville d’élargir sa clientèle.
En Décembre 2013, il met fin à ses fonctions de représentation internationale et conserve son poste de Vice Président d’ARQANA.
Désormais Marc Pelletier de Chambure se concentre sur son activité d’élevage et de propriétaire de chevaux de course via sa société RIVIERA EQUINE SARL. Cette société qui intervient à tous les niveaux de la filière est propriétaire de chevaux de course à l’entrainement chez plusieurs entraineurs français, de poulinière à l’élevage avec leur production et de parts d’étalons.
En 2016, RIVIERA EQUINE est ainsi devenu propriétaire avec le Haras d’Etreham et des associés de 50% du cheval ALMANZOR, le meilleurs 3 ans européen. ALMANZOR était né au Haras d’Etreham et avait été vendu aux ventes de Deauville, placé à l’entrainement par ses propriétaires chez JEAN CLAUDE ROUGET il a remporté en 2016 toutes les meilleurs courses de 3 ans et plus en France, en Irlande et en Angleterre. Un tel cheval était en soi une consécration pour son éleveur mais le but ultime était qu’ALMANZOR revienne faire la monte au Haras d’Etreham en tant qu’étalon. En prenant un pied dans le cheval, la suite de l’histoire allait le permettre. En 2017, RIVIERA EQUINE et ses associés rachètent la totalité d’ALMANZOR et celui-ci entre alors au Haras d’Etreham pour la saison de monte 2018.
Les élèves de RIVIERA EQUINE ont brillé sur le gazon en 2017 notamment avec la championne française MISSION IMPASSIBLE que l’on attend de revoir en 2018 pour son année de 3 ans.

Les centres d’intérêt de Marc Pelletier de Chambure

L’œnologie. Dans la droite ligne de la tradition familiale intimement liée au vin notamment grâce à Roland de Chambure qui a été propriétaire du Clos des Lambrayes avec la famille SAYER et de ses grands parents maternels propriétaires de Pommery, Marc Pelletier de Chambure cherche à découvrir pour sa cave et celle de ses amis les meilleurs vins qu’ils soient français ou étrangers. Il est aidé en cela par son cousin le Master Sommelier Gilles de Chambure.

Entretien de patrimoine immobilier en Europe et au Maghreb

Marc Pelletier de Chambure s’attache à rénover et entretenir son patrimoine immobilier tout en étant toujours en quête d’un nouveau projet à développer dans ce domaine que ce soit en Europe ou au Maghreb et plus particulièrement au Maroc.

Le développement durable.

Passionné par l’énergie solaire et les éoliennes il souhaite développer des maisons autonomes énergétiquement afin d’appréhender si tant est que cela soit possible les dangers du réchauffement climatique. Il a travaillé aussi sur un projet de véhicules à hydrogène.