On parle de levée de fonds lorsque qu’une société sollicite des investisseurs pour booster sa croissance et son développement. À qui s’adresse-t-elle ? Quand y avoir recours, comment et pourquoi ?

Une levée de fonds, c’est quoi exactement ?

Pour une entreprise, cette opération désigne le fait d’avoir recours à des investisseurs. Ainsi, elle verra son capital grossir et sera en mesure de mener à bien des projets développement. Les investissements s’accompagnent de conditions de sorties prédéfinies et concernent en majorité des sociétés jeunes et innovantes. Par la suite, les investisseurs revendront leurs actions pour réaliser de belles plus-values.

La levée de fonds se fait appeler capital développement lorsque les investissements visent à encourager le développement d’une entreprise. Dans ce cas, les montants sont relativement élevés.

Lorsque des apports extérieurs sont sollicités pour amorcer un projet bien précis, on parle de capital amorçage. Les montants investis sont moins élevés.

Des enjeux déterminants

La levée de fonds consiste donc à solliciter la participation d’investisseurs au capital d’une entreprise. Ces derniers peuvent espérer une plus-value après un délai de quelques années. La plupart des projets de développement s’étalent sur moins de 7 ans.

Pour convaincre, ces projets doivent promettre de belles perspectives d’évolution du chiffre d’affaires des sociétés. Ils doivent également laisser entrevoir une possibilité de revente des titres pour permettre aux investisseurs de réaliser une plus-value.

Les enjeux sont importants. En effet, la levée de fonds est une étape clé dans le développement d’une entreprise. Sa réussite permet de mener à bien de grands projets. Bien plus déterminante qu’une simple opération financière, la levée de fonds peut être considérée comme un véritable partenariat. Chacune des parties s’engage, les investisseurs prennent des risques pour accompagner les initiateurs de l’opération pleinement investis dans leur grand projet.

Comment s’y prendre ?

Cette technique de financement se déroule par étapes. Il faut préparer le projet avant de trouver des investisseurs fiables. S’en suit une période de négociation à l’issue de laquelle s’effectuera la levée de fonds.

La préparation 

Bien préparer une levée de fonds implique de définir le projet qui nécessite cette opération. Ensuite, il faut valoriser la société et s’assurer de la fiabilité du projet pour convaincre des investisseurs potentiels. Les initiateurs doivent donc présenter ce dernier, son intérêt, ses enjeux et le montant espéré. Ce travail de préparation doit être réalisé avec une rigueur exemplaire. Les investisseurs sont des professionnels qui ne soutiennent que des projets pertinents et soigneusement étudiés.

Trouver des investisseurs 

La deuxième étape consiste à trouver des investisseurs (par exemple https://www.tiresiasangels.com/ ) et à les convaincre de s’investir dans le projet. L’objectif de ces derniers : réaliser une importante plus-value à la revente de leurs actions.

Les négociations 

Des négociations productives se basent sur une présentation irréprochable du projet de la société à l’origine de la levée de fonds. Les discussions porteront, entre autres, sur les aspects juridiques du financement.

La conclusion 

Dès la fin des négociations, la levée de fonds peut s’effectuer. Le capital social de l’entreprise se voit donc augmenter pour permettre la réalisation du projet destiné à favoriser sa croissance et son développement.